THIMO IVbis – Allier développement urbain et création d’emplois

L’inauguration des travaux du projet THIMO IV bis, le 23 août dernier, marque le démarrage de la « cinquième saison » du projet centré sur la captation et la gestion de l’eau de pluie dans le centre de Bangui. Environ 25 km de canalisations ont été réalisés depuis le début de l’opération en 1995, montrant l’engagement de l’AFD sur le sujet avec d’autres partenaires : aujourd’hui, une partie significative de Bangui est hors de risques majeurs d’inondations.

Créer des opportunités d’emplois et stimuler le secteur formel
Le projet THIMO IV, un projet de 1,3 milliards de FCFA, a pris en compte les conséquences de la crise de 2013 en mettant l’accent sur l’approche HIMO (haute intensité de main d’œuvre) afin de participer au relèvement des populations des quartiers affectées par l’absence d’opportunité économique. Elle favorise également le relèvement des entreprises centrafricaines qui ont joué un rôle clé dans l’approche THIMO, en lien avec les acteurs de la société civile centrafricaine notamment l’ONG Nourrir, les acteurs des quartiers ainsi que l’Agence centrafricaine pour la formation professionnelle et l’emploi (ACFPE) qui a été associée sur la dimension formation des travailleurs. Plusieurs dizaines milliers de personnes recrutées par ces entreprises de manière transparente ont bénéficié du travail et des salaires offerts par le projet.

JPEG

Penser la pérennité des réalisations en incluant les acteurs locaux
La capacité des services de l’Etat et de ville de Bangui à assurer leur maintenance avec l’engagement des acteurs des quartiers concernés est aussi indispensable dans l’avenir. Le projet d’appui à la Mairie de Bangui et au Ministère de l’Urbanisme (PARC ZINGO), intéressés par ces infrastructures et leur maintenance, sera utile à cet effet.

JPEG

Dernière modification : 02/10/2017

Haut de page