Remises d’attestations de formation aux militaires Centrafricains du bataillon amphibie

Ce jeudi 13 décembre, le colonel Alfred Service – adjoint sous-chef plan à l’état-major des armées centrafricaines – a présidé à Bangui une importante cérémonie. Ainsi 20 militaires du bataillon amphibie des Forces armées centrafricaines ont reçu leurs attestations de formation de mécanique nautique et de propulsistes. Cette cérémonie à laquelle était présent l’attaché de défense français le colonel Yves Dépit et 4 formateurs des éléments français du Gabon (EFG), a permis de clore un stage de 2 semaines de formation.

JPEG

Ces pilotes et mécaniciens des FACA sont désormais aptes à utiliser et entretenir les moteurs des embarcations rapides qui leur ont été fournis sur des fonds de la coopération militaire française, dans le cadre de la coopération tripartite RCA, UE, France.

JPEG

Fort de 330 hommes récemment issus de la formation EUTM-RCA, le bataillon amphibie, est une unité d’élite formée pour pouvoir intervenir sur le fleuve Oubangui et dans son environnement immédiat, soit pour des missions de défense, soit pour des missions d’assistance à la population (secours à personne en détresse sur le fleuve, évacuations en cas d’inondation…) soit pour un appui aux forces de sécurité dans le contrôle de la frontière avec la RDC. Ce bataillon possède actuellement 3 embarcations rapides totalement équipées, 3 embarcations traditionnelles et 1 baleinière financées par l’ambassade de France. Une nouvelle cession de deux embarcations rapides se déroulera début janvier 2019, suivie par une formation tactique sur le fleuve conduite par les EFG.
La France, qui possède une expertise reconnue dans le domaine amphibie et la connaissance du milieu tropical, est fière de mettre son savoir-faire au service de ses frères d’armes centrafricains et de contribuer ainsi à la rénovation de l’outil de défense centrafricain.

JPEG

Dernière modification : 14/12/2018

Haut de page