Remise de matériel au bataillon amphibie des forces armées centrafricaines

JPEGA l’occasion de la visite en RCA du commandant des éléments français au Gabon, le général de brigade de Kersabiec, le mardi 20 février 2018, une cérémonie de cession de matériel (2 containers, 151 casques et 353 gilets pare-éclats) a eu lieu sur le site du bataillon amphibie en présence du chef d’état-major des armées, du chargé d’affaire et de l’attaché de défense de l’ambassade de France. Cette cérémonie a été l’occasion de faire le point avec le chef de corps de l’effort entrepris depuis un an par la coopération militaire du poste de défense de Bangui au profit du bataillon amphibie, unité emblématique des Forces Armées Centrafricaines. Cet effort va se poursuivre en 2018.
JPEG
Des formations ont déjà été assurées tout au long de l’année 2017 pour recycler plus de 250 personnels du bataillon, soit l’équivalent de 2 compagnies. Elles concernant les missions tactiques élémentaires d’infanterie, l’instruction du tir aux armes légères, le secourisme au combat et les techniques de combat corps à corps. Ce cycle vertueux de formation a déjà recommencé en 2018 et devrait permettre d’ici la fin de l’année de toucher la totalité des effectifs du bataillon. Cette nouvelle cession de matériel complète un premier projet de réhabilitation des embarcations existantes et de fabrications d’un ponton, de 4 pirogues et d’une baleinière réalisé en 2017.
JPEG
Une prochaine cession gratuite de plusieurs embarcations semi-rigides et moteurs hors-bord et tout un lot d’accastillage (pour un montant de 300 000 €) est prévue au début du 2e semestre 2018 et permettra de concrétiser l’objectif de rendre de nouveau opérationnel ce bataillon chargé, entre autres, d’assurer la surveillance du fleuve Oubangui en appui des forces de sécurité intérieures (gendarmerie, police et douanes) et de l’assistance aux populations.

Dernière modification : 24/05/2018

Haut de page