Lancement de la semaine « Fab-Lab en Centrafrique ! »

JPEG - 109.2 ko
Lancement du Fab Lab en Centrafrique. Ambassade de France

La première phase du « Fab-Lab en Centrafrique ! », celle du dépôt des candidatures et de la sélection des lauréats, s’est achevée le samedi 18 février à l’Alliance française de Bangui. Sur près de 100 dossiers reçus, 13 ont été retenus et présentés aux journalistes. La conférence de presse a été animée par le président et le vice-président de l’assemblée nationale, Karim Mekassoua et Aurélien Zingas, la ministre conseillère à la présidence chargée du développement rural, Marie-Noëlle Koyara, et le chargé d’affaires de l’ambassade de France, Eric Bosc.

JPEG - 74.6 ko
Lancement du Fab Lab en Centrafrique. Ambassade de France

Ces 13 lauréats, désormais, ont vocation à être accompagnés pour aboutir à des prototypes complets, utiles, voire commercialisables. C’est l’objectif de la semaine « Fab-Lab » qui commence ce jour. Une fois le travail terminé, les résultats seront exposés lors de la grande foire organisée par l’Alliance française de Bangui le samedi 25 février (auquel tout le monde est invité).

JPEG - 109.2 ko
Lancement du Fab Lab en Centrafrique. Ambassade de France

« Fab-Lab en Centrafrique ! » est un concours d’innovation lancée en janvier 2017 par la coopération française et le consortium « relance économique » du fonds Bêkou. C’est une initiative originale, inédite en RCA. Elle vise à mettre l’emphase sur « l’économie de la débrouille », de légitimer les « inventeurs inconnus ». Malgré la crise, cette ingéniosité, « Jugaad » comme on dirait en Inde, peut constituer un socle solide pour le développement.

Dernière modification : 20/02/2017

Haut de page