La France poursuit son action en faveur de l’insertion professionnelle des jeunes

JPEG

Le mercredi 25 juin 2014, au siège de l’Agence centrafricaine pour la formation professionnelle et l’emploi (ACFPE), Charles Malinas, ambassadeur, haut représentant de la République française auprès de la République centrafricaine, a procédé à la signature d’une convention de subvention d’un montant de près de 52,5 millions de F CFA.

Cette subvention permettra la mise en œuvre par l’ACFPE d’un projet d’aide à l’insertion professionnelle de 300 jeunes dans des entreprises locales.

Par ce geste, la France réaffirme son soutien à la jeunesse centrafricaine garante de l’avenir du pays, et participe à la relance du marché de l’emploi à Bangui, déjà amorcée par les projets à très haute intensité de main d’œuvre de l’Agence française de développement (THIMO 4) pour un montant total supérieur à 3 milliards de F CFA.

Dernière modification : 08/08/2014

Haut de page