L’armée française effectue une mission d’audit à Bangui auprès de la Musique principale des FACA

Malgré les efforts consentis par les FACA pour maintenir un personnel formé et disposer d’instruments en bon état de fonctionnement, leur musique a souffert ces dernières années d’une dégradation de ses moyens. C’est pourquoi, du 1er au 9 mars dernier, le Major Francis, chef de la musique de l’infanterie basée à Lille, est venu à Bangui auditer la musique principale des Forces armées centrafricaines.

Dans le cadre du partenariat ancien et renouvelé des armées françaises avec les armées centrafricaines, le Major Francis a apporté son expertise afin de dresser un bilan des compétences et des matériels disponibles. Au cours de la mission, le Major a pu bénéficier de l’entière collaboration du lieutenant Dieudonné Ouakara qui, en toute franchise et dans un bel esprit de coopération, a lui a permis de voir tout ce qui l’intéressait et de poser toutes les questions qu’il estimait nécessaire. Une coopération grandement facilité par une complicité professionnelle vite établie entre ces deux spécialistes expérimentés.
JPEG
Il ne faut pas voir dans la rénovation d’une musique militaire un sujet négligeable ou cosmétique. Instrument de cohésion et de prestige, la musique joue un grand rôle dans les grands rassemblements nationaux (fêtes, cérémonies etc.) et internationaux (accueil des autorités). Appréciée des militaires, elle l’est aussi de la population civile qui aime ces moments festifs qui rythment la vie du pays. Les FACA qui continuent leur remontée en puissance avec le partenariat actif de la France méritent également d’avoir une musique performante et reconnue, facteur de fierté pour tous les Centrafricains.
JPEG
Au terme des cet audit, une cérémonie de fin de mission rassemblant la majorité des 120 musiciens que dirige le lieutenant Dieudonné Ouakara a donné lieu à un échange de présents. Outre les traditionnels échanges d’insignes et d’attributs, le major a pu offrir à la Musique des FACA, au nom de la France, un ordinateur équipé de logiciels de musique avec un système audio et des partitions sous forme de cahier ou informatique.
JPEG
La France est fière d’avoir pu partager son expertise et continuera d’œuvrer au redressement des FACA quel que soit le domaine de compétence considéré.
JPEG
https://www.defense.gouv.fr/terre/actu-terre/les-musiques-de-l-armee-de-terre-se-reaccordent
JPEG

Dernière modification : 01/04/2019

Haut de page