Journée mondiale de l’aide humanitaire (19 août) : la France triplera son aide d’ici 2022

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, la France rappelle que l’action humanitaire est un pilier de sa politique étrangère. L’accent est mis cette année sur le rôle des femmes dans cette action collective.

Le triplement de l’aide humanitaire française, voulu par le Président Emmanuel Macron, en portera le montant global de 150 millions à 500 millions d’euros d’ici 2022 et permettra de répondre aux crises actuelles qui appellent des besoins croissant en aide humanitaire.

JPEG

En Centrafrique, c’est près de 5 milliards de francs CFA qui ont déjà été engagés cette année. Cette aide de la France est destinée à la population centrafricaine dans toutes les régions du pays. Il s’agit de :

- l’Aide alimentaire programmée(AAP), qui permet d’assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que les moyens d’existence des populations vulnérables affectées par la crise (population retournées, déplacées et familles d’accueil) ;

- l’aide du Centre de Crise et de Soutien (CDCS) qui apporte des réponses d’urgence pour favoriser l’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement, la délivrance de service santé ou la reconstruction des habitations.

JPEG

S’appuyant également sur le Système des Nations Unies, la France renforce chaque année, par ses contributions volontaires, les capacités opérationnelles des agences en charge de la protection, de la stabilisation et de l’accès à l’aide comme le HCR, le PAM, la FAO, l’UNHAS…

Les acteurs humanitaires présents en Centrafrique, notamment les ONG internationales s’appuyent fortement sur l’aide française pour réaliser des projets d’assistance humanitaire et permettre à la population civile de retrouver la dignité.

JPEG

Pour venir en aide aux millions de personnes qui ont besoin d’assistance dans le monde, les acteurs de l’humanitaire mènent avec courage, et souvent au péril de leur vie, une action essentielle pour alléger les souffrances des victimes de conflits armés, de catastrophes naturelles ou d’autres situations d’urgence. La France salue leur engagement et leur abnégation.

En Centrafrique la France rappelle l’engagement de milliers de femmes et d’hommes travailleurs humanitaires : ils apportent une aide vitale aux populations démunies, marginalisées et vulnérables en se basant sur les principes humanitaires. Ces humanitaires doivent, à ce titre, pouvoir bénéficier du respect et de la protection de l’ensemble de la population centrafricaine.

Dernière modification : 21/08/2019

Haut de page