Forum de modernisation de l’administration centrafricaine

Du 25 au 27 juillet, le Forum ‘Gouvernement Ouvert’ sera organisé à Bangui, en présence du Président Faustin Archange TOUADERA, afin d’échanger sur les projets de modernisation administrative proposés par les stagiaires centrafricains de la formation Tamboula (« On avance » en songho, langue vernaculaire) organisée par l’Ecole nationale d’administration.

Cette initiative fait suite à l’engagement du Président de la République Emmanuel MACRON envers son homologue centrafricain, en septembre 2017, de former 200 cadres dirigeants de l’administration centrafricaine.

Pour concrétiser cet objectif, l’ENA, en partenariat avec l’ENAM centrafricaine, a conçu une formation-action innovante. Les stagiaires, au-delà de l’appropriation classique des techniques et outils d’une bonne administration, ont été placés au cœur du projet pour diagnostiquer les carences de l’administration centrafricaine et proposer des solutions originales, sous la forme de « projets pilotes structurants ». Ceux-ci, de taille moyenne ou réduite, ont une caractéristique commune : aider l’administration centrafricaine à impulser la redressement du pays, en développant son capital humain et en proposant des modes de fonctionnement endogènes.

Le dynamisme collectif qui en a résulté a permis l’émergence d’une trentaine de projets, allant d’une Charte des valeurs à la définition d’une nouvelle stratégie minière, en passant par une amélioration du recrutement des cadres, une meilleure mobilisation de la diaspora, une lutte renforcée contre la corruption, la promotion du genre dans la fonction publique, le développement de la relation avec les citoyens, la formation professionnelle et citoyenne, ou encore le développement rural.

Le Forum a été conçu pour débattre de façon participative de ces projets. La première journée, en présence du Président TOUADERA, permettra à chaque stagiaire d’exposer son projet en trois minutes devant un jury, puis à un grand témoin, Monsieur Jules-Armand ANIAMBASSOU, coordinateur du conseil présidentiel pour l’Afrique, de livrer sa vision des chemins à suivre pour conforter la reconstruction démocratique de l’Etat centrafricain en inventant son propre modèle de développement.

Les deux journées suivantes seront organisées sous formes de tables rondes pour discuter des principaux thèmes des réformes proposées avec des membres du gouvernement et du Conseil Economique et Social, ainsi que des représentants de la société civile et de la communauté scientifique.

Contacts :

matthieu.leclerc@ena.fr ; marion.segard@ena.fr

Word - 1008.4 ko
(Word - 1008.4 ko)

Dernière modification : 24/07/2018

Haut de page