La France soutient la réflexion sur le futur de la ville de Bangui

Du 29 juin au 10 juillet 2018 se sont tenus à Bangui les « Ateliers internationaux de maîtrise d’œuvre urbaine de Cergy-Pontoise ». C’est un concours international de prospective urbaine. Plus d’une vingtaine d’experts ont fait le déplacement à cet effet, à l’invitation du ministre de l’urbanisme, de la ville et de l’habitat, Gaby-Francky LEFFA, et du maire de Bangui, Emile-Gros Raymond NAKOMBO. Les travaux ont été parrainés par le Premier ministre, Mathieu Simplice SARANDJI.

JPEG

Deux équipes distinctes ont approfondi des sujets complexes tels que la réhabilitation des quartiers détruits par la crise, le devenir des nouvelles centralités, comme le carrefour Pétévo, le PK12, l’avenue des Martyrs, l’aménagement des berges sur fleuve, qui ont vocation à se densifier à l’avenir, l’aménagement du grand espace disponible entre l’aéroport et la rivière du Mpoko… Un jury international a statué ensuite, réuni le lundi 9 juillet au complexe scolaire Galaxy, animé par Pierre-André PERISSOL, président de l’association des « Ateliers de Cergy », ancien ministre français du logement.

JPEG

Les travaux ont abouti à un cahier de session, encore provisoire, qui formule quelques propositions d’action utiles aux autorités publiques. Les ateliers de Cergy s’apprêtent dans la foulée à produire un document de synthèse détaillé, qui servira à l’Etat et aux collectivités pour faciliter le dialogue sectoriel avec les bailleurs, agences humanitaires et ONG. La cérémonie de clôture s’est achevée par la signature d’un mémorandum qui confirme l’engagement de chacun à poursuivre la coopération.

JPEG

Les « Ateliers de Cergy » à Bangui ont été financés à la fois par le ministère français des affaires étrangères (centre de crise et de soutien), par l’agence française de développement et par l’Union européenne (fonds Bêkou).

JPEG

Dernière modification : 19/07/2018

Haut de page