Concertations entre éleveurs et agriculteurs en RCA

La France s’associe à la FAO pour faire renouer le dialogue dans les espaces agro-pastoraux de l’ouest de la RCA

JPEG

La Centrafrique est une terre très fertile qui, chaque année, accueille des troupeaux de bétail venus des 2 Soudans et du Tchad.
La dernière crise en RCA a malheureusement exacerbé les tensions entre les éleveurs de bétail et les communautés villageoises d’accueil qui font de l’agriculture.

La France s’associe à la FAO pour faire renouer le dialogue et apaiser les tensions entre ces populations, qui ont un intérêt à travailler ensemble.

Nous lançons un projet qui permettra de mettre en place des comités de concertation populaire dans les communes d’élevage de l’ouest du pays (Koui, Niem-Yélowa et Gaudrot), afin d’élaborer des cartes consensuelles pour l’usage de l’espace. Des formations sur la gestion des territoires et sur le droit relatif aux ressources naturelles seront également organisées.

Cette démarche mobilise fortement les acteurs nationaux et locaux.

La convention de partenariat a été signée mardi 20 octobre 2015 entre l’Ambassadeur de France et Pierre VAUTHIER, responsable de la réponse humanitaire à la FAO, en présence du ministre délégué à l’élevage Taïb Yacoub et du professeur émérite d’agronomie Marc Dufumier.

Le financement de la France pour ce projet s’élève à 50 000 euros.

JPEG

Dernière modification : 01/11/2015

Haut de page