Communiqué de presse : L’ambassadeur de France parmi les déplacés dans les camps de Batangafo et de Kaga Bandoro, le 15 novembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’ambassadeur de France parmi les déplacés
dans les camps de Batangafo et de Kaga Bandoro

M. Serge Mucetti, Ambassadeur de France, accompagné par M. Mirdad Kazanji, Directeur de l’Institut Pasteur de Bangui, et M. Xavier Hénaut, Attaché de coopération, a visité trois camps de déplacés internes, à Bobazi et Kakouda, dans la périphérie de Batangafo (Ouham), et à Nana Outa, à 48 km de Kaga Bandoro (Nana Gribizi), le 15 novembre 2012.

Le but de cette visite était de se rendre compte, au plus près des réalités, du soutien que le peuple français apporte à ces populations déshéritées à travers l’action du Comité International de la Croix Rouge (CICR). Comme l’a annoncé l’ambassadeur le 14 juillet dernier, le soutien de la France au programme du CICR en faveur des personnes déplacées s’élève, en 2012 à 197 millions FCFA.

Au cours de la journée, l’ambassadeur s’est longuement entretenu avec les autorités locales qui l’ont accueilli et les personnes déplacées à la suite de la destruction de leurs villages et de la perte de tous leurs biens.

Il a rendu hommage à l’excellent travail humanitaire du CICR, au dévouement et à l’implication personnelle de ses représentants locaux, pour soulager la souffrance et la détresse que ces populations supportent avec courage et dignité malgré la précarité de leur existence.

Il a annoncé une action particulière en faveur des petites écoles de ces camps, en particulier à celle de Kakouda, dont il a mesuré le dévouement et l’énergie de l’instituteur qui se dépense sans compter pour apprendre le français à ses jeunes élèves.

En 2012, au titre de son aide bilatérale, la France a financé 633 tonnes d’aide alimentaire au bénéfice des populations les plus vulnérables de République centrafricaine pour un montant total de 787 millions FCFA.

Dernière modification : 21/11/2012

Haut de page