Bangui - Journée internationale de la Francophonie

Dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie, l’ambassadeur de France, M. Charles Malinas, s’est rendu le 26 mars à l’école primaire de Lakouanga, une des rares écoles de Bangui ayant pu assurer la rentrée sans trop de perturbations.

Malgré le contexte difficile, l’association des directeurs d’école, présidée par M. André Gollo, avait encouragé les élèves à proposer des productions dans le cadre des "10 mots de la Francophonie". Des élèves des écoles de Lakouanga et de Benz-Vi ont répondu à l’appel et les meilleurs dessins, poèmes et contes ont été récompensés par des prix offerts par l’ambassade de France.
La cérémonie était présidée par la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Mme Gisèle BEDAN, une première pour ce type d’événement, qui marque son engagement et sa volonté de s’impliquer pour connaître les établissements scolaires.
L’ambassadeur Malinas a renouvelé la volonté de la France de soutenir les efforts de la République centrafricaine dans sa reconstruction, notamment dans le domaine éducatif. La ministre s’est montrée également très volontaire et désireuse de tout mettre en œuvre pour relever le système éducatif local.
Les prestations des élèves étaient empreintes de la fraîcheur de leur âge. Mais, conscients de la réalité de la situation actuelle, ils avaient placé leurs créations sous le signe de la paix et de la réconciliation, notamment dans un sketch faisant intervenir des représentants des différentes religions pour délivrer des messages de paix, qui a particulièrement convaincu leur public.
A l’issue de la cérémonie, M. Malinas s’est entretenu avec les journalistes des radios centrafricaines.

La cérémonie en images :
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 27/03/2014

Haut de page