APPEL A PROJET – AIDE ALIMENTAIRE PROGRAMMEE 2014 – 2ème SEMESTRE

I – L’Aide alimentaire programmée.

Le Ministère des Affaires étrangères mobilise chaque année l’Aide alimentaire programmée pour répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels les plus urgents, tout en contribuant à la sauvegarde et à la réhabilitation des conditions de subsistance des populations concernées.

En 2014, la France s’est engagée à renforcer de manière significative ses interventions dans le domaine de la nutrition dans le cadre de son assistance alimentaire. Cela passe par la mise en œuvre, d’une part, d’interventions nutritionnelles spécifiques visant à prévenir et à traiter la malnutrition maternelle et infantile auprès des femmes enceintes et allaitantes et des enfants de moins de deux ans et, d’autre part, d’interventions sensibles à la nutrition dans le cadre de projets plus généraux d’assistance alimentaire.

Dans le cadre des propositions de projets d’assistance alimentaire qui nous seront envoyés, l’ambassade de France vous serait reconnaissant de bien vouloir :

- utiliser l’ensemble des instruments possibles, pertinents et efficaces (y compris l’alimentation thérapeutique, les transferts monétaires, les bons d’achat, l’appui aux facteurs productifs) ;

- privilégier les achats locaux ou régionaux dans le cadre d’une aide en nature (pour respecter les préférences alimentaires des populations concernées, renforcer le secteur privé local, éviter les distorsions du marché et réduire les frais de transport ainsi que les délais de livraison) ;

- accorder une attention particulière à l’égalité homme-femme et à la situation des groupes vulnérables (enfants de moins de deux ans, femmes enceintes ou allaitantes, personnes vivant avec le VIH) ;

- veiller à ce que les coûts associés (transport, coûts opérationnels, salaires) ne dépassent pas 50% du budget total du projet (le cas échéant, le projet devra être modifié).

II – Modalités de soumission de vos propositions.

Le présent appel à projets est ouvert à toutes les ONG internationales urgentistes présentent en République centrafricaine.

Les notes conceptuelles seront envoyées, à l’Attaché de coopération par voie électronique (xavier.henaut@diplomatie.gouv.fr) sous la forme d’un fichier unique comportant le descriptif du projet et un budget détaillé, au plus tard le 23 mai 2014.

Une attention particulière sera portée aux projets faisant l’objet de cofinancements.

Dernière modification : 14/05/2014

Haut de page